LDe plus en plus d’entreprises américaines font appel à des travailleurs indépendants et des sous-traitants pour assumer certaines fonctions. Ce phénomène touche aussi bien le secteur privé que celui du public, mais on peut dire que cette tendance est née chez les grandes enseignes de la technologie de la Silicon Valley. Chez Amazon, Google ou encore Facebook, le nombre de contractuels ne cesse d’augmenter depuis quelques années et dépasse le nombre des salariés réguliers.

Réduction des coûts liés aux Ressources humaines

La raison principale qui pousse les entreprises à recourir aux freelances est l’avantage financier présenté par cette solution. En effet, les travailleurs indépendants ne bénéficient pas des mêmes avantages que les employés permanents, que ce soit en matière de santé, d’assurance ou de retraites (plan 401).

D’autre part, sous-traiter des services à moindre valeur ajoutée coûte moins cher qu’embaucher des employés disposant des compétences dans ce domaine. C’est le cas pour certaines activités comme la permanence téléphonique, gestion commerciale, gestion Sociale, secrétariat, le digital ou encore le transport et la logistique.

La plupart des géants de la Silicon Valley sont également obligés de faire appel à des travailleurs temporaires lorsqu’ils doivent faire face à une montée des charges de travail ou lorsqu’un employé part en congé ou doit s’absenter pour un certain temps.

Les postes hautement qualifiés sont également touchés

Au début, la sous-traitance concerne uniquement les activités non stratégiques, mais la pratique a évolué au fil des ans.

En effet, par souci d’économie, les entreprises aux USA n’hésitent pas à confier des postes hautement qualifiés à des travailleurs indépendants.

Selon une étude menée en 2016, les services assurés par des employés seniors sont de plus en plus touchés par l’externalisation.

D’ailleurs, les talents les plus recherchés sont recrutés par les géants de la technologie, ce qui contraint les ETI et les PME à s’adresser à des freelances.

Les plateformes collaboratives favorisent « l’économie des petits boulots »

Les travailleurs indépendants et les microentrepreneurs souhaitant travailler à temps plein ou à temps partiel peuvent trouver des missions sur des plateformes collaboratives comme Uber, Fivvr ou encore Deliveroo.

Celles-ci ont choisi de ne travailler qu’avec des freelances dans le but de promouvoir « l’économie des petits boulots » (gig economy).

Pour ces entreprises, cette politique leur offre plus de flexibilité dans la gestion des Ressources humaines : elles peuvent accroître ou diminuer le nombre des travailleurs temporaires suivant les exigences de leurs activités. En plus de cela, ces derniers, dont la plupart sont dotés de performances remarquables, acceptent de travailler en temps plein sans profiter des avantages annexes accordés aux salariés permanents (transport du personnel, déjeuner gratuit, activités de loisirs et sorties…).

Les freelances informatiques très sollicités

Dans certains domaines d’activité, l’offre est supérieure à la demande. C’est le cas pour les meilleurs profils en informatiques (développeurs, spécialistes des IA, experts en robotique…). Ceux-ci sont en effet très sollicités et peuvent même se permettre de prétendre à des salaires mirobolants. Ces compétences choisissent alors de travailler en freelance et de gérer leurs activités selon leurs envies et motivations.

Les entreprises doivent de ce fait s’adapter à cette situation et revoir leur politique de gestion des Ressources humaines. D’ailleurs, dans certaines entreprises de la Silicon Valley, les travailleurs temporaires représentent la moitié des effectifs des salariés.

Les travailleurs indépendants en France

Certes le nombre de travailleurs indépendants en France n’est pas encore aussi élevé comme celui enregistré aux États-Unis, mais on peut tout de même constater une hausse progressive des contrats de prestations et de sous-traitance. Selon les prévisions, ce mode de travail pourrait concerner près de 40 % des professionnels français d’ici 2030. Pour l’heure, plus de 4,5 millions de personnes gagneraient leur vie en jonglant entre plusieurs activités professionnelles. Selon les statistiques, le nombre de freelances se limite encore à 2,5 millions.

L’existence des sites spécialisés dans la mise en relation des entreprises et des sous-traitants, fournisseurs et travailleurs temporaires, comme freelancesjob.com, contribue au développement de cette pratique.

Ces plateformes permettent aux porteurs de projets de déposer gratuitement une demande et de recevoir des offres en provenance de professionnels sérieux. Facile et rapide, cette démarche leur offre la possibilité d’obtenir plusieurs devis et de faire jouer la concurrence.

Les freelances qui souhaitent trouver des clients peuvent pour leur part consulter les demandes de devis en cours et répondre à ceux qui les intéressent. En principe, chacune des deux parties peut accéder directement aux coordonnées de l’autre et discuter en toute liberté.

Trouver le bon prestataire facilement et gratuitement.

Publiez une demande de devis en expliquant vos besoins. Gratuit, en 1 minute. 

Powered by Formstack

Merci pour votre demande de devis. Vous allez recevoir par email un rappel des informations que vous avez transmises à Cotraitance.com. Un opérateur va bientôt signaler votre projet auprès des entreprises prestataires et fournisseurs inscrites sur Cotraitance.com Si une information importante nous semblait imprécise ou manquante, un téléopérateur vous contactera rapidement par téléphone ou email. Merci de lui faire un bon accueil. Vous pouvez publier une autre demande de devis pour un autre projet. Toute l'équipe Cotraitance.com vous remercie pour votre confiance.