La lettre de motivation doit être ce petit plus qui fera la différence entre votre candidature et toutes les autres lorsque le responsable du recrutement prendra sa décision finale. Voici un petit résumé des 5 erreurs de débutants les plus souvent commises lors de sa rédaction.

 

1) Traiter la lettre de motivation au-dessous de la ceinture

 

La lettre de motivation rédigée durant les heures du bureau, entre deux mails et la dernière vidéo marrante envoyée par un de vos amis sur Facebook, se verra directement. Elle ne pourra que parler en votre défaveur auprès du recruteur.

 

Il en est de même pour un CV mis à jour à la va-vite ou contenant des fautes d’orthographe. Donnez-vous le temps d’écrire une bonne lettre de motivation qui exposera en termes clairs ce que vous pourrez apporter au poste que vous convoitez.

 

2) La lettre de motivation « copier-coller » du CV : à oublier !

 

La lettre de motivation qui se résume à un CV bis est un des écueils les plus communs. Parlez plutôt de ce que vous avez accompli et de ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Soyez concret et précis, n’hésitez pas à étayer votre argumentation avec des chiffres ou des faits.

 

Par exemple : « J’ai réussi à doubler notre portefeuille client en l’espace de deux ans tout en rationalisant les frais de fonctionnement de notre département. Je suis convaincu que je pourrai vous aider à atteindre vos objectifs de vente ».

 

3) L’abus du participe présent

 

Encore une erreur classique : l’utilisation abusive du participe présent qui mène systématiquement à des tournures de phrases stéréotypées et ennuyeuses. Un conseil, oubliez-le définitivement !

 

Ce qu’il ne faut pas faire : « Justifiant de longues années d’expérience dans un poste aux responsabilités similaires, je suis convaincu de pouvoir apporter un vrai plus à votre entreprise ».

 

4) Tourner autour du pot, ne pas engager à l’action

 

Pour avoir de l’impact, une bonne lettre de motivation doit être dynamique. Montrez votre allant en recourant à des phrases courtes et percutantes et en allant directement à l’essentiel. Évitez par exemple de commencer avec les sempiternels poncifs vantant bêtement les mérites de l’entreprise, votre recruteur les connaîtra assurément mieux que vous.

 

N’écrivez pas : « Tout le monde reconnaît l’impact que vous avez eu dans le secteur des technologies de géolocalisation. C’est justement pour cette raison que… ».

 

Optez pour des formules qui lui donneront envie de mieux vous connaître, mieux, montrez que vous anticipez déjà un prochain entretien :

 

– « Le titulaire du poste aura-t-il toute latitude pour mener à bien les réformes qu’il juge nécessaires ? »  

 

– « Mon profil transversal m’apparaît comme un véritable atout pour ce poste de management. Qu’en pensez-vous ? »

 

5) Ne pas utiliser le bon vocabulaire

 

Si vous postulez pour un nouvel emploi, vous devez en maîtriser ou tout de moins en connaître un minimum le vocabulaire. N’hésitez pas à le montrer au recruteur en utilisant des mots appartenant au champ sémantique propre à ce métier.

Vous avez un projet et vous cherchez un prestataire ou un sous-traitant ?

Sous-traitance, Externalisation : des professionnels du Bâtiment, des Transports et des Services répondent à vos demandes de devisDÉPOSER UNE DEMANDE DE DEVIS (GRATUIT, SANS ENGAGEMENT)

 

Vous cherchez de nouveaux clients ?

Vous êtes un prestataire de services, un professionnel du bâtiment, industriel, transporteur… Vous êtes disponible pour répondre à des demandes de devis avec un prix attractif et une offre de qualité. Consultez les demandes de devis en cours de votre secteur d’activité. 

     TROUVER DES CLIENTS

You have Successfully Subscribed!